AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
take what is ours
messages : 4
MessageSujet: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Dim 14 Jan - 6:44

Wijerd alv Widderich
And post o'er land and ocean without rest:
They also serve who only stand and wait.
nom(s) et prénom(s) › Vague à l'âme et cœur empli de noirceur, l'héritage est celui d'un bâtard abandonné dans les profondeurs des océans. Wijerd au goût de néant, au patronyme Widderich offert par de piètres faux-semblants. date et lieu de naissance › L'hiver 1669 a accueilli sa silhouette enlaidie par le vent glacial qui souillait son corps, sous un ciel misérable et anglais. âge › La carcasse écume les terres et les mers depuis soixante-neuf années, suintant la haine de cette vie vaine. occupation › Jadis vagabond, sa lame a croisé celle d'un pirate il y a des années et le sang s'est déversé sur son visage endeuillé. Désormais naviguant sur un bateau rongé par la noirceur des ténèbres, membre d'équipage du Iron Lady. Trompeur, traits dissimulés par-delà une fausse identité. statut matrimonial › Un cœur de pierre, voguant de corps en corps et dévorant les âmes de jeunes demoiselles à l'innocence dérobée. Que de conquêtes éphémères pour une solitude éternelle. orientation sexuelle › Corps exquis, les courbes féminines hantent ses rêves. C'est pourtant un vide immense qui l'accable, dénué de toute attirance pour des créatures charnelles. groupe › Under the black flag. crédits › Tumblr.
Adroit, arrogant, belliqueux, charismatique, déloyal, égoïste, froid, impulsif,  malhonnête, manipulateur, misogyne, méfiant, narcissique, patient, séducteur, stratège, violent.

(01.) L'enfant est né sur un sol souillé par la crasse et la fange, par le sang jaillissant des plaies maternelles. Rongé par le froid d'un horizon glacé, le doux visage de l'orphelin s'est perdu dans les bras d'une religieuse. Des prières éclatants à ses tympans, des promesses qui ont nourri l'amour et ses carences ; l'enfance a été marquée par la solitude dès la naissance. (02.) Misérable et pitoyable, le garçon a été nourri par la haine de sa propre chair. Un corps trop frêle et un équilibre trop éphémère pour qu'il demeure droit. Des religieuses trop innocentes et un garçon trop pervers pour qu'il ne divague guère. Grandir a été sa chute, lui qui a été mis au monde pour dépérir dans un monde injuste. (03.) La fuite a été son quotidien très tôt -trop tôt-, un quotidien morne et sans saveur. Un doux parfum d'errance sur ses lèvres et l'attirance pour des corps frêles. Une chute toujours plus dense, plus profonde vers les océans et leurs abysses qui l'ont étouffé, l'ont encerclé et l'ont tué dès l'instant où il était né. Une déchéance à tout jamais ancrée à sa chair, qui l'a mené vers la solitude et ses confrères. (04.) L'illégalité est sienne depuis toujours, une tendre amie posée sur ses épaules et attachée à son esprit ; ne faisant qu'un avec sa personne. Comme s'il était né pour voguer et divaguer, la vague à l'âme. D'amour, il n'a connu que des conquêtes et de jeunes créatures innocentes qu'il a souillé de ses péchés et de ses perversions. D'amour, il n'a connu que le désespoir et le désarroi de femmes séduites par ses belles paroles et ses beaux mensonges. (05.) Car l'homme est vil, manipulateur et empli de mots calculés, visant à séduire les plus naïfs. Une qualité d'enfance qui n'a jamais cessé de croître au fil des ans. Décennies passées, l'homme devenu vieillard manipulant par sa fragilité jouée et son innocence oubliée. (06.) Du passé tumultueux, il n'a retenu que les joies d'une liberté promise, lui qui a pourtant toujours été prisonnier de ses démons et de ses maux. Folie des grandeurs et avidité, pouvoir et richesse dorée. La faim toujours plus profonde d'acquérir l'a ainsi mené à sa perte. Le vol devenu quotidien, l'homme fuyant les problèmes. Les semant dans son sillage. Le guettant à chaque recoin de rues, chaque jour toujours plus nombreux. Malhonnête, les péchés dansent devant ses ridules et l'accablent ; il n'en a que faire. Un piètre brigand, jamais hanté par les troubles causés. (07.) C'est le besoin incessant de pouvoir, de dominer et de régner sur ce monde vain qui l'a mené à commettre l'irréparable. Explosion retentissante sur un navire volé, le vieillard a été jeté à la mer et abandonné dans les flots des eaux. Carcasse défraichie, la peau à vif et les vêtements en lambeaux l'ont fait échouer sur une île. Du repos, il n'en a guère trouvé et il est reparti aussitôt conquérir le monde. Grossière erreur, l'homme devenu bête noire et traquée par-delà les océans. (08.) Un visage masqué dans la foule, un vieux tas errant parmi les mendiants. L'homme est caché dans la pénombre des ruelles, voguant d'îles en îles et de villes en ville pour éviter la pendaison. Traqué par un capitaine en rogne et des matelots en deuil. Par des femmes veuves et des gamins orphelins. Son heure est comptée désormais et le voilà suintant la crainte d'être démasqué. (09.) La mort n'est qu'une berceuse pour ce monstre, mais il craint les rumeurs et une vie raccourcie. Car les projets sont toujours immenses et immondes dans son esprit de folie, désireux de naviguer sur son propre navire et d'y trouver la mort comme un vrai pirate. Lui qui n'est et n'a jamais été autre qu'un vrai hors-la-loi. (10.) Dans l'ombre des voiles, au-delà des horizons, il a trop longtemps erré sur les mers et navigué au travers des horizons. Désormais las, le cœur est enjoué par la nouvelle mascarade qui se dessine. Glorieux parmi les matelots du Iron Lady, un pirate sans foi ni loi qui renversera le monde lorsque la comédie cessera. Jusqu'à ce que sonne le glas.
que pensez-vous de la nouvelle république pirate ? › Aberration et bêtise humaine que de s'enfoncer dans de telles fourberies. L'homme est hostile à ces lois, car la confiance et la loyauté qu'il voue aux pirates sont dotées d'un fragile équilibre. Les ténèbres s'avancent et s'immiscent, un voile sombre repose sur ces idéaux qu'il méprise. En son sein, il rêverait de voir l'anarchie exploser. Que le monde implose, supplie-t-il et qu'il y règne le doux parfum des cendres et des corps devenus poussières. Liberté et inégalité, telle est la devise du monstre caché derrière le vieillard.

quelle est votre expérience sur un navire ? › Des années passées à écumer les océans sur des navires marchands, à ancrer son regard vers des horizons lointains et à espérer voguer à jamais sur des eaux déchaînées. Un voleur parmi les pirates durant la jeunesse dorée qui fût sienne. Un membre d'un équipage parfois, mais toujours en son sein la tentation. Cette même tentation qui l'a poussé à commettre mille péchés et à dérober un navire à un capitaine ivre de corps et d'alcool. Le Paradis n'a pas duré et le bateau a implosé avec l'équipage. La mascarade n'a pourtant jamais cessé et une autre s'est mise en marche. L'homme est désormais au sein du Iron Lady, dissimulé parmi les matelots.
votre pseudo & prénom › Spf. votre âge › Vingt-et-un ans. célébrité de l'avatar › Jeremy (Fucking) Irons. votre région › Quelque part à l'Est. comment avez-vous découvert le forum ? › Top-site de Bazzart, mais j'avais stalké le projet. votre avis sur le forum ? › Top, il était temps que débarque enfin un forum sur les pirates ; c'est une perle. un dernier mot › Besoin de liens svp.
(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 21
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Dim 14 Jan - 7:19

Damn Jeremy Irons

Bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 29
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Dim 14 Jan - 7:19



Tellement heureuse de te retrouver sur un foooooo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
never shall we die
messages : 126
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Dim 14 Jan - 10:20

vouuuuuuuuuuuziciiiiiii
jeremy irons, ça envoie du LOURD, omg
et te connaissant, ça va être un personnage de fou...
bienvenue sur HHG, t'auras pas l'choix d'avoir un lien avec mouaaa (toute façon t'es de l'équipage de mon padre alors )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 127
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Dim 14 Jan - 10:58

TOI ICIIIIIIII, avec ce choix d'avatar qui défonce tout ok. et sur mon navire en plus, jotem. ça fait plaisir de te retrouver.
bienvenue dans le coin en tout cas. & bon courage pour ta fiche, j'ai super hâte de lire ça.

_________________


There is no peace here, war is never cheap dear. Love will never meet here, it just gets sold for parts. You cannot fight it, all the world denies it. Open up your eyelids, let your demons run. ▲▼
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 36
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Dim 14 Jan - 18:13

jeremy + le iron lady = i luv it
tu vas voir, on s'éclate parmi les vieux What a Face j'ai hâte d'en lire plus
bienvenue parmi nous I love you

_________________

    they send me away to find them a fortune. a chest filled with diamonds and gold. the house was awake with shadows and monsters. the hallways they echoed and groaned. // HALSEY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 4
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Mar 16 Jan - 4:10

BRÍGH - Merci et cet avatar.

FLINT - Tout ça se passe de commentaires.

HESTER - Oh la la, je suis tellement contente de te retrouver ici. ça sera avec plaisir pour un lien, j'ai déjà une petite idée.

ALASTAR - gr,zgijrnzz, je suis TELLEMENT heureuse, tu peux pas savoir. J'ai hâte de naviguer sur ton beau navire, mon capitaine.

ARYA - Ce pseudo. Je te remercie pour l'accueil (et pour cette pépite de forum). Il va nous falloir un lien.

Je vais essayer de terminer ma fiche dans la journée, c'est que j'ai hâte de jouer aux pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 36
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   Mer 17 Jan - 13:31

j'adore ton écriture et le personnage est vilain je te valide, bienvenue sur le iron lady, l'vieux

tu es des nôtres !
toutes nos félicitations
Tu es enfin validé(e), bravo ! On espère que tu t'amuseras bien dans le coin et que tu auras beaucoup de plaisir à jouer parmi nous. I love you

Maintenant que le passage de la présentation est terminé, tu vas pouvoir intégrer ton personnage au jeu. Pour ce faire, n'hésite pas à visiter attentivement tous les liens donnés ci-dessous. Et n'oublie pas que si tu as besoin de quoi que ce soit, Dorian est là pour t'aider !

_________________

    they send me away to find them a fortune. a chest filled with diamonds and gold. the house was awake with shadows and monsters. the hallways they echoed and groaned. // HALSEY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)   

Revenir en haut Aller en bas
 
à longs filets de sang ce lamentable corps (wijerd)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOSTIS HUMANI GENERIS :: A PIRATE'S LIFE :: LAY ABOARD LADS :: Fiches validées-
Sauter vers: