AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ◦ le contexte historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
the game master
messages : 67
MessageSujet: ◦ le contexte historique   Mar 7 Nov - 18:24

situation politique
alliances et conflits entre nations
les trois grandes puissances
Il existe un grand nombre de nations à travers le globe mais dans les Caraïbes, il y en a trois qui s'arrachent chaque petite parcelle de territoire. En dehors de celle-ci, on retrouve une légère présence portugaise, hollandaise et chinoise.

l'angleterre › L'empire britannique possède une flotte puissante et des liens commerciaux à travers le monde. Ses colonies s'étendent d'Amérique du Nord en Asie, ce qui permet d'enrichir la nation mère. Parmi ses colonies les plus connues, on peut citer Jamestown en Virginie, la Caroline et St. Augustine en Floride, sans parler des Indes. Présente dans les Caraïbes depuis 1670 environ, elle est présentement la puissance coloniale la plus dominante dans les environs de Blackraider Bay. L'Angleterre sort tout juste d'une guerre anglo-espagnole donc les tensions avec l'Espagne sont vives et des combats éclatent souvent entre les deux pays. Depuis 1707, l'Écosse est fusionnée à l'Angleterre et forme le Royaume-Uni, et c'est alors George II qui est le monarque.

l'espagne › Deuxième puissance coloniale, les colonies espagnoles s'étendent de Puerto Rico, La Havane jusqu'aux Philippines en Asie. L'Espagne a connu de nombreux conflits dans son histoire, dont la Guerre de Sucession qui prend fin en 1714 et qui a déclenché des hostilités à travers l'Europe. Le principal ennemi de l'Espagne est l'Angleterre, leurs nations s'opposant autant politiquement que pour le commerce. Les relations avec la France sont plus faciles, les alliances royales étant chose commune. Philippe V remonte sur le trône après la mort de son fils et règne toujours sur le pays.

la france › Les colonies françaises se trouvent surtout en Amérique du Nord avec la Nouvelle-France, dans les Caraïbes mais ils sont aussi très présents en Afrique, du Maroc à Madagascar. En Europe, la France est une puissance dont l'influence est partout, même en Espagne, mais les français commencent à délaisser leurs colonies. La présence de la Marine Française est donc rare dans les Caraïbes. Seule Tortuga survit. C'est présentement Louis XV qui règne depuis dix ans sur la France mais les intrigues de la cour et le manque de décisions du souverain plonge le pays dans un état instable.

guerres et conquête des colonies
Il existe quelques tensions entre la France et l'Angleterre, deux pays connus pour s'allier puis s'affronter à plus d'une occasion pour le contrôle politique. Dans la Mer des Caraïbes cependant, les deux nations évitent de provoquer des hostilités et le véritable ennemi est l'armada espagnole. La France et l'Angleterre se tolèrent alors que des combats navaux éclatent régulièrement contre des vaisseaux appartenant à l'Espagne. Ce sont les Anglais qui dominent principalement la mer, suivis de près par les espagnols. La France ne cherche plus à conquérir des terres mais tient énormément au commerce donc on voit souvent des navires marchands portant leurs couleurs. Tous redoutent et détestent la présence de pirates. La Nation Pirate est donc l'ennemi commun de toutes les nations civilisées.

les différentes organisations
Il existe plusieurs groupes à travers les Caraïbes dont la réputation rivalise avec celle des pirates de Blackraider Bay. Voici donc les organisations qu'il est possible de rejoindre sur le forum.

les trois armées › Que ce soit pour la France, l'Espagne ou l'Angleterre, on ne peut pas nier l'importance de leurs divisions militaires. Il y a d'abord la Royal Navy (Angleterre) que l'on reconnaît par le drapeau bleu et rouge du pays, ensuite la croix rouge représente l'armada espagnole (Espagne) puis enfin, la Marine Française (France) qui est la moins présente dans les Caraïbes.

le marché noir › Le marché noir est dirigé par une figure inconnue qui garde l'anonymat et chaque grande ville a un représentant, c'est-à-dire des responsables en charge des trafiquants. Ce sont des experts pour disparaître et ne pas se faire voir. Ils utilisent des repères secrets partout à travers les Caraïbes et doivent cacher leur occupation de trafiquants. Il n'y a qu'à Blackraider Bay qu'ils peuvent agir sans craindre d'être arrêtés. Le mystérieux leader de l'organisation est allié aux Crawley, qui sont parmi les rares à connaître son identité et le protège.

le cercle des jones › Large groupe d'espions et assassins au service des Jones, il est connu que dans l'ombre, la famille qui gouverne Nassau a plusieurs agents à leur service. Des mercenaires qui ont juré allégeance à cette famille et ne prend leurs ordres que d'eux et personne d'autres.

le réseau contrebandier des montfort › Bien qu'il existe beaucoup de contrebandiers indépendants, la famille Montfort a su rassembler un large réseau d'entre eux sous leur bannière. Puisqu'ils offrent des routes secrètes et plus sécuritaires, leurs contrebandiers risquent moins d'être attrapés. Ils passent sous le nez de tous, en passant notamment par Tortuga, leurs alliés. Seuls les meilleurs contrebandiers peuvent espérer travailler pour les Montfort, qui paient très bien d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhgeneris.forumactif.com
avatar
the game master
messages : 67
MessageSujet: Re: ◦ le contexte historique   Mar 7 Nov - 18:41

la vie au quotidien
moeurs et coutumes de l'époque
LA RELIGION
C'est sans surprise que le christianisme est la religion la plus répandue à l'époque. Mais même au sein des chrétiens, il existe des divisions ; les catholiques et les protestants. La première est la plus répandue, pratiquée en France, Espagne, Italie et même jusqu'en Afrique et leurs autres colonies. Pour les protestants, cela concerne principalement des pays comme l'Angleterre, les Pays-Bas et les autres pays plus au nord de l'Europe. Les catholiques sont plus orthodoxes, très reliés à la papauté alors que le protestantisme propage des croyances plus ouvertes et qui donne une place à l'humain pour éviter de donner les pleins pouvoirs à l'église. (Voici les grandes lignes, tout le monde est familier avec les croyances chrétiennes et il serait trop long de tout expliquer dans une annexe.) Ailleurs dans le monde, il existe des pratiques religieuses païennes comme les croyances norses et amérindiennes par exemple.

LES RELATIONS
Le respect de ses aînés et de sa famille est une valeur très importante. Les jeunes gens vont souvent respecter les opinions de leurs parents et se plier à leurs décisions quant à ce qui est mieux pour eux. Par le passé, la famille était très patriarcale mais depuis les vingt dernières années, l'autorité de la femme est de plus en plus reconnue. Les relations entre hommes et femmes sont particulières, ayant de nombreuses règles.

Le mariage › Les jeunes filles sont considérés comme des femmes dès l'âge de 16 ans. Rapidement, il est important de se trouver un époux, pour assurer de bonnes alliances. C'est particulièrement le cas chez les aristocrates et les nobles des empires coloniaux. Les jeunes filles ont la notion que trouver un bon partie est la chose la plus importante et elles espèrent devenir de bonnes épouses malgré que ce soit des mariages arrangés. Au sein de la classe sociale du peuple, les gens vont se marier par amour, surtout dans la société pirate. Le mariage est un moyen de montrer l'amour qu'un homme et une femme se porte. L'infidélité est donc mal perçue bien que c'est plutôt fréquent dans les mariages arrangés. Chez les pirates, il arrive qu'un homme et une femme se marient et restent loyaux. D'autres vont tolérés les aventures de leur partenaire car la société pirate est plus souple. Tout dépend des valeurs de chaque couple, en réalité.

La sexualité › Voilà un sujet tabou, que peu de gens abordent et qui reste très intime. L'homosexualité est particulièrement mal vue à l'époque. Les homosexuels ne sont pas tolérés et même méprisés, en partie à cause de la religion qui considère cette orientation sexuelle comme un ignoble péché. Les homosexuels vont refouler cette partie d'eux et même l'ignorer pour ne pas être vus comme des parias. De tels pratiques doivent avoir lieu dans le plus grand des secrets. Au sein de la société pirate, la sexualité est libre et ouverte. Les homosexuels ne seront donc jamais jugés et n'ont pas à se cacher, c'est même considéré comme une pratique normale car les pirates valorisent la liberté et l'égalité.

AUTRES
Plusieurs aspects de la vie quotidienne sont différents à cette époque. Voici une courte description pour chaque section, qui pourrait vous aider à mieux interpréter vos personnages.

sports et loisirs › À l'époque, les gens s'occupent de diverses façons pour se divertir. La littérature, le théâtre et les arts sont des activités pratiquées par les nobles et la bourgeoisie car ce n'est pas tout le monde qui a accès à une éducation. Dans les bas-fonds, le peuple apprécie les jeux de cartes et les dés pour parier. La musique et les performances sont aussi des moyens de se divertir. Les autres sports et loisirs sont ; l'escrime, l'équitation, le cricket, l'artisanat, la chasse, la pêche, etc.

alimentation › La nourriture la plus commune à l'époque est la viande, les produits cultivés (comme les pommes de terre) et le fromage. Dans la mer des Caraïbes, les fruits de mer sont particulièrement populaires grâce à la pêche. La consommation de thé, de café, de tabac et d'alcool est aussi répandue. Le vin est particulièrement apprécié dans les hautes sphères alors que le peuple consomme le gin et la bière. Le rhum, quant à lui, est la boisson par excellence des pirates et est consommée en grande quantité. Suite à des excès et usages abusifs, l'opium est devenu illégal en 1730. Même au sein de la République Pirate, l'opium est consommée en secret bien que personne ne se fera arrêter pour en avoir fait usage.

santé › Les maladies les plus répandues de l'époque sont la turberculose, le scorbut et la fièvre. Les blessures qui sont mal traitées peuvent s'infecter et entraînent l'amputation et même la mort. La médecine n'étant pas ce qu'elle est aujourd'hui, il arrivait que les femmes meurent en donnant naissance. De plus, il est rare de voir les gens dépasser les 65 ans. Enfin, la peste est un fléau qui a frappé les grandes villes par le passé mais on a appris à éviter les épidémies.

innovations et science › Puisque l'électricité n'existe pas encore, la société de l'époque dépend encore beaucoup de la main d'oeuvre et du travail artisan. C'est pour cette raison que l'esclavagisme est populaire en dehors de la Nouvelle République Pirate. Les moyens de transports principaux sont le voyage par bateau ou encore à cheval et charettes une fois sur la terre ferme. Dans le monde militaire, les épées et sabres sont plus répandus mais le pistolet, le mousquet et le canon existent (bien qu'encore au stade où cela prend un certain temps recharger).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhgeneris.forumactif.com
avatar
the game master
messages : 67
MessageSujet: Re: ◦ le contexte historique   Mar 7 Nov - 18:42

commerce et argent
se remplir les poches
La monnaie la plus répandue dans la mer des Caraïbes est le livre sterling. Parfois, certains marchands accepteront des pièces d'or, des perles et autres joyaux ayant une grande valeur marchande.

Compagnie des Indes orientales › Entreprise commerciale la plus puissante à travers le monde, elle fut créée au début des années 1600 en Angleterre mais regroupe aussi des intérêts français et néerlandais ou encore danois. La compagnie contrôle les différents commerces du monde, comme les épices, le tabac, le café, etc. Ils ont des pouvoirs administratifs très importants dans la Mer des Caraïbes, ainsi que militaires pour protéger leurs marchandises. Ils financent le transport et les accords entre marchands. Beaucoup de marins servaient la Compagnie mais pour cause de négligence sont devenus pirates. La Compagnie des Indes Orientales n'a aucune concurrence en dehors du marché noir qui leur nuit énormément car leurs prix sont moins élevés et ils pratiquent la vente d'objets volés, ce que la compagnie ne fait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhgeneris.forumactif.com
avatar
the game master
messages : 67
MessageSujet: Re: ◦ le contexte historique   Mar 7 Nov - 18:45

la mer des caraïbes
description des lieux et brève histoire
Le territoire des Caraïbes est large et regorge d'îles encore inexplorées. Les populations se concentrent principalement dans les villes mieux renforcées. En effet, les grandes puissances se disputent chaque bout de terre, et il arrive souvent que les villes changent plusieurs fois de gouverneur en quelques années. Voici une carte pour mieux vous retrouver.

LE RELIEF ET LA VÉGÉTATION
Les Caraïbes sont constituées d'un archipel d'îles et se trouve au sud de la Floride. S'ouvrant sur l'Atlantique, ces îles tropicales sont couvertes de jungles et bordées de magnifiques plages au sable blanc. Il y a quelques îles plus montagneuses que d'autres mais en général, le terrain est plutôt plat et permet la culture de champs.

LA TEMPÉRATURE
Il fait en moyenne entre 20°C et 25°C et le soleil brille tout au long de l'année. Même si l'été il arrive fréquemment qu'il tombe des averses, elles ne durent que quelques minutes puis le ciel se dégage pour plusieurs heures. En mer, c'est une autre histoire puisque deux courants se rencontrent ; la présence de violents orages est donc habituelle. L'hiver, le vent est plus froid et la nuit, les températures sont moins chaudes donc le port de la veste est parfois préconisée.

LES AUTRES VILLES
Il existe plusieurs îles dans la Mer des Caraïbes mais les principales sont celles de New Providence, dont la capitale est Nassau, de Cuba, ayant pour capitale Havana et la Jamaïque, dont la nouvelle capitale est Kingston. Il existe évidemment plusieurs autres points d'intérêt à travers la mer mais ces ports sont les principaux.
havana, cuba
Fondée par les Espagnols au XVIe siècle, La Havane (Havana en espagnol) fut un tremplin pour leur conquête des Amériques. C'était ici que leurs galions jetaient l'ancre avec leurs trésors pour ensuite repartir en Europe. Prospère économiquement mais aussi culturellement, la ville attira l'attention de nombreux pirates qui l'attaqueront. Depuis, elle est mieux protégée mais reste un point central du commerce du sucre, et plus secrètement du marché noir. (aperçu)

kingston, jamaïque
Fondée en 1696 suite à un tremblement ayant détruit Port Royal à quelques kilomètres de là, Kingston est la nouvelle capitale de la Jamaïque et son plus grand port. Son développement fulgurant est dû au commerce d'esclaves très important dans la ville. Beaucoup de marins en recherche d'emplois venaient à Kingston pour finalement se tourner vers la piraterie. La ville est aujourd'hui sous le drapeau anglais et s'agrandit de jour en jour. (aperçu) & (aperçu)

nassau, new providence
Ancien havre des pirates, Nassau était leur capitale avant de tomber aux mains des anglais. Souvent attaquée et réduite en cendres à travers son histoire, par les français puis les espagnols, la ville a été grandement désertée, à une époque pour ensuite acceuillir des pirates. Aujourd'hui, ce sont les Jones qui dirigent l'île au nom de la couronne anglaise. C'est devenu un centre du commerce important et un symbole de la puissance coloniale. Un grand nombre de pirates de Blackraider Bay rêvent de reprendre la ville. C'est un symbole puissant des deux côtés. (aperçu)

port royal, jamaïque
Avant Nassau et Blackraider Bay, il y avait Port Royal, repère important des pirates dans les années 1600 jusqu'à l'arrivée massive de l'armée anglaise. Ville située dans la même baie que Kingston, elle est présentement délaissée pour sa voisine car un tremblement de terre l'a détruite en 1696 ; la ville fut ensuite victime d'incendies en 1703 puis saccagée par l'équipage du Poseidon en 1732. Anciennement très fortifiée, Port Royal n'est plus qu'une ville fantôme, et elle n'acceuille que les rebus de la société. Les constructions tombent lentement en ruines alors que ses rues sont désertes. (aperçu)

tortuga
Petit bout de terre ayant souvent changé de gouvernance, l'Île de la Tortue (Tortuga en espagnol) était d'abord colonisée par les espagnols mais a souvent changé de mains lors du XVIIe siècle. Pendant des années, boucaniers et pirates vivaient et prospéraient sur l'île malgré la lutte des nations. C'était un lieu de rencontre et d'échanges importants, jusqu'à ce que les français prennent le contrôle de Tortuga. Ceux-ci ont bannis toute activité impliquant la piraterie vers 1710. Derrière les coulisses cependant, c'est autre chose. Depuis les six dernières années, l'île sert de repères pour des contrebandiers liés aux pirares de Blackraider Bay. Le gouverneur de l'île est corrompu alors la présence pirate augmente doucement dans les ruelles et recoins de Tortuga. (aperçu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hhgeneris.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ◦ le contexte historique   

Revenir en haut Aller en bas
 
◦ le contexte historique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Playlist (29)
» Génération Woodstock
» American Elegies
» Dimitri Chostakovitch: intégrale des symphonies
» [expo] Eugène Atget - BNF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOSTIS HUMANI GENERIS :: ON THE HORIZON :: DEAD MEN TELL NO TALES :: Les annexes-
Sauter vers: