AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (i stepped into an avalanche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
never shall we die
messages : 126
MessageSujet: (i stepped into an avalanche)    Mer 10 Jan - 1:39

hester mary dewitt
'cause if I had my way, you would always stay
nom(s) et prénom(s) › des noms, elle en a plusieurs. y'a celui de son père, qu'elle n'a jamais vraiment porté. celui de sa mère, qui lui a été donné, avec lequel elle a grandi. puis y'a eu celui qu'elle a acquis en se mariant. un nom synonyme de sa perte, de son statut de veuve, un nom qu'elle était pressée de se débarrasser en arrivant dans la république. aujourd'hui c'est le nom de son père qu'elle a réclamé à nouveau, DEWITT, patronyme dangereux. son prénom, lui, n'a jamais changé. HESTER, ça glisse autant que ça gruge. un prénom comme le velours, doux dans un sens, moins dans l'autre. et son deuxième prénom, MARY, c'est celui de sa mère, femme qui la suit à chacun de ses pas.  date et lieu de naissance › née au PRINTEMPS 1718, la saison était douce mais les pluies glaciales. c'était dans la ville côtière de PORT-ROYAL, en jamaïque, qu'elle a passé la plupart de sa vie, et d'où elle est partie voilà à peine quelques mois. âge › la jeunesse encore batifolante, dans ses yeux, dans ses traits, quoique pas toujours dans son coeur. VINGT ANS, seulement. et pourtant elle ne se laisse pas définir par ça, elle porte son âge la tête haute, qu'on ne la juge pas sous ses maigres années, ça ne dit rien sur elle de toute façon. occupation › RIEN. elle erre, elle se cherche, elle parcoure les plages et les rues à la recherche d'une petite place quelque part. ce qu'elle veut, c'est aller sur un navire, réclamer sa place, mais jusqu'ici toutes ses tentatives ont échouées. déjà être une femme ça n'aide pas, être jeune comme elle est ça empire son cas, et pour la cerise sur le gâteau fallait qu'elle soit jolie. alors on lui a montré la porte à de nombreuses reprises, mais elle ne perds pas espoir. en attendant, elle se fait quelques pièces de monnaie en vendant des fruits au marché, un job qui l'ennuie terriblement.  statut matrimonial › VEUVE. le mot noir, le mot sombre, qui fait baisser les regards et attire les mots de pitié. si jeune, et déjà veuve, quelle affreuse chose. hester le porte avec dignité, la vérité c'est qu'elle est bien heureuse que ce monstre soit mort. et puis ce n'est pas comme si c'était le temps qui lui manquait, y'aura encore bien des occasions de se faire voler le coeur, et surtout d'aller voler ceux des autres. orientation sexuelle › elle ne saurait le dire, trop jeune, pas assez d'expérience. mais elle admire la beauté de tous, hommes, femmes, elle pourrait donc se qualifier de BISEXUELLE mais c'est encore un peu trop tôt pour elle. groupe › AMONG THIEVES. elle danse entre tout, ne plongeant profondément dans rien, mais se mouillant un peu les orteils de temps à autre. crédits › avatar par balaclava.
désobéissante, audacieuse, opiniâtre, indépendante, casse-cou, compétitive, bornée, persévérante, sûre d'elle-même, rationnelle,  arrogante, manipulatrice, tempétueuse, vulgaire, disciplinée, méprisante.

(01.) elle est une tempête, hester, mais elle est loin d'être stupide. logiquement, on pourrait la penser tête brûleé et impulsive, à la voir claquer les portes et lever le menton, mais la vérité c'est qu'elle est bien plus réfléchie qu'il n'y paraît. c'est plutôt rare qu'elle prenne une décision avant d'y songer avant, plutôt rare qu'elle se lance tête baissée dans les entreprises. c'est juste qu'elle réfléchit rapidement et qu'elle réfléchit bien. son esprit est vif et efficace, elle se trompe rarement et elle est du genre à suivre son instinct, qui l'a rarement déçue il faut le noter. elle est une adversaire à ne pas sous-estimer, et surtout ne pas prendre ses jolis yeux pour un signe de bêtise. elle est travaillante et disciplinée, et surtout elle travaillera d'arrache-pied jusqu'à obtenir ce qu'elle veut. (02.) elle est indépendante, c'est dans sa nature, elle n'a jamais voulu être attachée à rien ni personne, sauf à ceux qui en valent la peine. battante, elle restera sur le champ de bataille jusqu'à la mort, mais personne ne pourra jamais lui mettre les chaînes. elle l'a fait une fois, une seule fois dans sa vie, et c'était la fois de trop, plus jamais. elle est comme le vent marin, bruyant, imprévisible, et surtout impossible à attraper. et en même temps, hester, elle ne veut rien de plus que de se faire aimer un peu, qu'on la voit, qu'on la reconnaisse pour ce qu'elle est, pour ce qu'elle veut être. mais le respect ça se gagne, dans les deux sens, et elle en est consciente. la plupart des gens ne pourront pas se classer dans la catégorie de ceux qu'elle va considérer, mais une fois qu'on y est, on en sort pas. (03.) elle a grandit dans la classe moyenne à port-royal, elle a donc reçu une éducation assez minime. son accent dénonce un peu ses origines, mais elle a appris à bien parler, et surtout c'est une grande lectrice ce qui fait d'elle quelqu'un d'articulé et d'éduquée. elle ne pourrait sans doute pas entrer dans un débat politique ou philosophe, mais elle sait bien parler et faire entendre sa voix dans la foule. ce qu'elle aime c'est les romans d'aventure, elle ne s'en lasse pas. elle aime tout ce qui l'entraîne dans l'action, les romans qui l'emmènent vers des contrées lointaines. à cause de ça, elle sait bien s'exprimer et surtout ça lui a donné envie de découvrir le monde, de partir avec seulement le minimum et se jeter dans l'inconnu. (04.) et c'est d'ailleurs un peu ce qu'elle a fait, en quittant kingston. elle n'avait plus rien, et au lieu de se laisser abattre, elle a décidé d'attaquer le monde, de le frapper tête première, poing en l'air. elle n'allait pas se laisser mourrir dans l'ombre, elle a donc embarqué sur le premier navire qu'elle a trouvé pour rejoindre blackraider bay. mais cet endroit, ce n'est pas sa destination finale, ce qu'elle veut c'est ne jamais cesser de bouger, tout voir, tout essayer, et devenir pirate c'est la solution qu'elle a trouvée. elle ne possède pas grand chose, aujourd'hui, hester, à part un chapeau poussiéreux, quelques livres et des vêtements. et elle ne gagne pas beaucoup d'argent, juste assez pour manger et se loger, mais ça ne l'arrête pas. (05.) mais sa mère lui manque atrocement, elle ne pourrait mentir à ce sujet. autant que cette nouvelle liberté lui fait voir les couleurs plus vivement, autant que ça lui manque d'être avec sa belle maman, d'être une équipe à elles deux, de savoir qu'elle est dans l'autre pièce ou juste à quelques rues, à s'occuper de son auberge, à lui sourire et à la pousser à toujours aller plus loin. personne ne pourra jamais remplacer cette femme dans le coeur d'hester, qui a déjà trop perdu pour son âge. mais elle se raccroche à ce qu'elle peut, essaie d'être autre chose qu'une gamine perdue. elle a gardé un médaillon qui appartenait à sa mère, elle l'a toujours autour du cou, elle ne le quittera jamais. (06.) parfois, ça lui arrive de penser à lui, ce mari qui est mort à la guerre. un jeune homme qui lui avait paru tellement charmant au départ, et qui s'était doucement transformé en monstre. c'est affreux de le penser mais elle est bien contente de ne plus avoir affaire à lui, et d'être libre de son ombre. mais elle se demande, hester, ce que ça aurait été si elle l'avait vraiment aimée, et s'il avait pris soin d'elle. si elle serait restée à kingston, à aller à des soirées mondaines et à s'occuper des enfants. ça lui semble tellement éloigné comme possibilité, elle a du mal à s'imaginer et pourtant elle sait qu'elle aurait pu le faire à une époque. mais son coeur est entier, et elle est prête à le donner, peut-être un peu trop. elle sait qu'elle attire les regards, ça a toujours été le cas, et elle s'est laissée emporter par la liberté de la république pirate en somnolant dans quelques lits différents, elle ne sait pas si elle veut se poser, elle ne croit pas, alors elle ne s'arrête pas. (07.) elle sait que c'est dangereux, ce jeu à laquelle elle joue, d'avoir repris le nom de son père. elle ne s'attendait pas, au départ, à recevoir les réactions qu'elle a eu. on lui a demandé de prouver, de se prouver, on lui a ri au visage et on l'a laissée tranquille. que prononcer le nom dewitt, ça a ses répercussions dans un endroit comme celui-ci, et qu'elle doit être prudente. mais elle n'a pas changé d'avis, elle est la fille de son père et elle compte bien le réclamer. même si lui n'est pas enchanté, même s'il lui claque la porte, elle est une dewitt et elle ne se cachera pas. et elle compte bien lui prouver, à cet homme qu'elle ne connait pas vraiment, qu'elle en est digne. un jeu malsain, qui lui attire déjà les ennuis, mais elle n'est pas du genre à baisser les bras. et surtout, pas du genre à se laisser intimider. (08.) ça lui a fait tout bizarre, de le retrouver. de poser les yeux sur lui pour la première fois de sa vie, d'entendre sa voix pour la première fois. d'associer le personnage des histoires à l'homme de chair en face d'elle. si semblable à elle, et pourtant si différent. de savoir qu'il est son père, qu'elle est sa fille. lui annoncer que sa mère était morte, et qu'elle était là parce qu'elle le voulait. parce qu'elle n'avait nulle part autre où aller, mais ça elle ne l'a pas dit. la présence de son paternel l'effraie autant que ça la rassure, et elle veut l'impressionner, gagner sa confiance, peut-être un jour le faire sourire, peut-être un jour entendre de sa voix qu'elle est sa fille. (09.) le pire c'est qu'elle y connaît rien en navigation, en bateau ou en navire, en fait elle n'est même pas sûre de connaître la différence entre les deux. mais elle apprends, elle s'est mis en tête de tout savoir à ce sujet, alors elle est allée se chercher des bouquins et elle pose des questions. plus jamais on ne la prendra pour une idiote, elle saura de quoi elle parle la prochaine fois. on  lui a dit de rester loin des pirates, loin de la mer, loin de la plage. mais elle n'écoutera pas, elle n'écoute jamais. alors elle s'informe, comme elle peut, où elle peut. elle étire les oreilles quand elle est au marché, pour savoir ce qui se passe dans la ville, peut-être qu'elle pourra attraper un morceau d'information et le donner à son père, peut-être, peut-être, peut-être. le tout c'est d'être attentive. (10.) hester, ce n'est pas son identité avec laquelle elle se bats. elle sait qui elle est, elle sait qui elle veut devenir. tout ce qu'elle veut, c'est se tailler une place dans le monde, creuser son trou pour y rester, et ne pas laisser les autres l'empêcher de passer. et elle n'a peur de rien pour ça, elle endossera les rôles qu'il faut, elle n'a pas froid aux yeux. elle sait ce que c'est, que de se sacrifier, que de travailler, alors elle le fera. tout simplement.

(en vrac) c'est une impressionnante masse de cheveux roux qu'elle a sur la tête, à moitié frisée, à moitié raide. elle a l'habitude de les attacher en une longe natte, ou des les rassembler au sommet de sa tête pour les cacher sous son chapeau si le besoin se montre. ce n'est que dans le confort de chez elle qu'elle les laisse retomber sur ses épaules. + elle n'a jamais été une admiratrice des jupes et des robes, même si elle en a longtemps porté. en travaillant avec sa mère, elle portait souvent des pantalons sous sa jupe, et à présent elle a enlevé la jupe. elle est plus confortable ainsi, combinant les pantalons à des chemises serrées pour garder son côté féminin. elle adore également les foulards et les ceintures, et complète son habit avec des bottes de cuir. + elle a de nombreuses taches de rousseur sur le nez, mais celles-ci restent discrètes pendant l'hiver. c'est quand le soleil pointe le bout de son nez qu'elles semblent aussi nombreuses que le ciel étoilé. + elle déteste le tabac, autant le goût que l'odeur, et déteste particulièrement qu'on lui souffle de la fumée au visage. l'alcool, cependant, elle n'a aucun problème, elle a même une résistance impressionnante à l'alcool. sa mère lui disait qu'elle tenait ça d'un certain pirate. + elle a une petite faiblesse au poignet droit, un jour son ancien mari lui a serré un peu trop fort et l'a bousculée, il s'est cassé sous le choc. aujourd'hui la blessure est pas mal guérie, mais si elle force trop avec son poignet la douleur apparaîtra. + elle dessine plutôt bien, c'est un petit passe-temps qui lui change les idées quand elle n'est pas en train de lire. cependant elle chante aussi mal qu'une casserole, et a toujours été incapable de toucher à un instrument de musique. + elle a un esprit plutôt logique, le calcul ne l'effraie pas alors elle n'est pas du genre à se laisser bafouer au marché quand un petit malin essaie de négocier avec elle. + elle n'a pas peur de la violence. loin d'y être habituée, elle sait cependant que ça partie de la vie et que c'est inévitable. la vulgarité, elle s'y connaît aussi, d'ailleurs il arrive bien souvent que sa langue lâche un juron qui ferait pâlir même certains pirates. elle se fond donc très bien dans le décor de blackraider bay, plus qu'on pourrait s'y attendre. + elle ne s'est jamais battue, que ce soit avec les poings, avec une épée ou avec un pistolet, et elle sait qu'elle devra y remédier, il faut simplement trouver le bon professeur. + sa mère ne l'a jamais vraiment éduquer à croire à la religion, ça ne fait donc pas vraiment partie de sa vie aujourd'hui. + elle a horreur qu'on lui mente, c'est pour elle la majeure chose qu'elle a du mal à pardonner. + elle ne mange pas beaucoup, tout simplement parce qu'elle a un appétit d'oiseau et ça lui a toujours convenu comme ça.
que pensez-vous de la nouvelle république pirate ? › que les gens fassent ce qu'ils veulent, elle ne perds pas son temps à s'emmêler dans les politiques. elle a toujours été du genre vivre et laisser vivre, et puis ça lui plaît bien cette idée que les rebelles marchent dans l'ombre. les pirates ne lui font pas peur, ça n'a jamais été le cas. même qu'elle sait qu'à quelque part ça fait partie d'elle, et c'est pour ça qu'elle est débarquée à nassau avec autant de sang-froid, elle veut faire sa place dans ce monde, c'est celui-ci qui lui appartient, elle était un étrangère dans l'autre.

quelle est votre expérience sur un navire ? › aucune, tout simplement. elle n'a mis les pieds sur un navire qu'une seule fois, et c'était pour faire le voyage de port-royal à nassau, et on ne peut pas dire que ça compte vraiment. cependant elle s'y est sentie chez elle, l'air marin dans les yeux et les cheveux, elle a ça dans le sang et elle l'a ressentie jusque dans ses tripes. elle est donc impatiente de retourner en mer, et elle compte bien y arriver, d'une manière ou d'une autre.
votre pseudo & prénom › hallows, marianne. votre âge › vingt-troiiiiis. célébrité de l'avatar › dasha sidorchuk. votre région › poutineland. comment avez-vous découvert le forum ? › on m'a pris la main et on m'a montré le chemin.    votre avis sur le forum ? › asfoaisnfioasnfoaisg un dernier mot › attention j'débarque.  
(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
never shall we die
messages : 126
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    Mer 10 Jan - 1:39

beautiful & damned
it is your flesh that I wear
printemps 1718 •• naissance d'hester, fille de mary oakes et alastor dewitt. quand elle prends son premier souffle son père est déjà loin, et ce depuis des mois, une séparation d'un accord commun, pas de drame, pas de larmes. hester, elle prends le nom de sa mère, ne connaît pas son père. l'enfance est doux, parfois difficile, parfois plus facile. sa mère possède une auberge à port-royal, pas de celles qui sont les plus fréquentées, mais y'a quand même des visiteurs qui leur permettent de manger et se faire des feux quand il fait froid. les compétiteurs sont féroces, sans merci, et sa mère se bats de tout son âme. heureusement elle a ça dans le sang et elles survivent, mère et fille, dans un monde qui semble vouloir à tout prix les piétiner. on les regarde un peu drôlement, après tout on raconte toute sorte de choses sur mary oakes, sur ses fréquentations, et y'a la petite qui est fascinée par ce qui effraie les autres enfants. et pourtant elles demeurent, pourtant on leur laisse leur petite place, après tout elles ne dérangent personne. après tout y'a que la petite, avec sa masse de cheveux roux, qui courre avec les garçons et qui a une épée de bois, qui fait un peu de bruit, mais le soir tout tombe tranquille, et la vie suit son cours.

automne 1729 •• elle a onze ans, la gamine. c'est une flamme ambulante, instinctive et désobéissante, qui n'a déjà pas peur de ses opinions. elle sait qu'elle n'est pas comme les autres enfants du voisinage, que y'a quelque chose qui la sépare. elle ne sait pas ce que c'est, elle cherche, elle en parle à sa mère. et c'est seulement après des mois que mary oakes décide de lui parler de son père, le pirate. les yeux de la gamine grandissent, et elle comprends enfin. le nom de son père résonne dans ses oreilles, à hester, et les histoires que sa mère lui raconte nourrissent ses rêves, ses ambitions. elle sait déjà qu'elle ne restera pas à port-royal, elle veut le reste du monde, personne ne l'arrêtera. elle n'insiste pas avec sa mère, elle ne veut pas trop en parler et hester le sent, même à son âge. mais en secret elle dévore tout ce qu'elle peut, dans ses songes elle a une épée à la main, et elle retrouve son père, le grand pirate, son nom est partout.

été 1732 •• port-royal est pillé par un équipage pirate. hester se retrouve malgré elle, du haut de ses douze ans, au centre du massacre. il fait nuit, tout est en feu, les gens crient et pleurent et hurlent et souffrent, et elle est paralysée. elle essaie de retrouver sa mère, elle ne la voie nulle part, elle l'appelle. et puis c'est un homme tout sale qui arrive dans son champ de vision, son épée est rouge écarlate et hester le regarde de ses grands yeux. mais au lieu de se replier, elle lève le nez et elle le regarde, essaie donc voir. le pirate il ne fait que rigoler et lui colle son chapeau sur la tête avant de disparaître dans l'ombre. ça ne fait que convaincre hester un peu plus, elle a ça dans le sang, elle est née pour ça. ce chapeau, elle le garde précieusement, le cache à sa mère qui se fait un sang d'encre pour elle. l'auberge a brûlée, c'est trop tard, la ville est perdue, alors les femmes plient bagages et partent s'installer à kingston. là-bas, elles achètent un petit hôtel ayant appartenu à un vieux couple. les affaires sont plus occupées, mary doit engager quelques personnes et même hester mets à la main à la pâte.

hiver 1733 •• quinze ans, son corps de fillette a déjà disparu, elle est grande et svelte, ses cheveux sont flamboyants, elle attire les regards. y'a quelques voyous qui essaie de venir boire à l'auberge juste pour lui faire la conversation, hester ça l'amuse, sa mère pas du tout. mais y'a un qui réussit à se faufiler à travers les mailles du filet, parce que son habit est propre, parce que son nom est reconnu, parce qu'il est sérieux et qu'il veut marier hester, il le dit. il la proclame, elle est sienne, plus personne ne peut l'approcher. hester est partagée, heureuse de faire naître des sentiments pareil chez un joli garçon, mais se faire posséder comme ça, pas trop son genre. cependant avant qu'elle ne puisse tourner les talons c'est trop tard, elle est fiancée, ils vont se marier. c'est le fils d'un marchand qui va devenir soldat, trop un bon parti pour l'ignorer, ça va aider les affaires et ça va faire oublier le reste. mary est aux anges, sa petite fille mariée à un soldat. y'a que hester qui voit le côté sombre du jeune homme, ses yeux noirs quand il lui parle seul à seul, ce n'est pas de sa faute qu'il dit, il est juste possessif, il l'aime juste trop, c'est pour ça qu'il lui serre le poignet fort et qu'il l'empêche de travailler pour que personne d'autre que lui ne puisse la regarder.

automne 1734 •• le mariage a lieu et elle glisse la bague à son doigt. c'est une marsh à présent, elle délaisse le patronyme oakes. elle quitte l'auberge pour s'installer quelque part avec lui, après tout elle est sa femme à présent. les regrets la rongent et elle essaie de trouver un moyen de s'enfuir, comme un miracle y'a des rumeurs d'une nouvelle république pirate, un endroit libre, un endroit où elle pourra trouver son père elle en est certaine. ce sera son plan de secours. si tout va trop mal. son mari, il part finalement à la guerre, alors elle peut respirer un peu, elle s'occupe comme elle peut. elle dépoussière de temps en temps ce chapeau quand elle a depuis toutes ces années, et elle s'informe de la situation politique, elle veut tout savoir sur cette république. et pourtant elle est incapable de trouver le courage de s'envoler, parce que y'a sa mère quelques rues plus loin, qui s'est tellement battue pour elle, et qui a tellement besoin d'elle.

été 1736 •• la lettre arrive à kingston, hester l'ouvre les mains un peu tremblantes. son mari est mort, tombé au combat, il a essayé de se prendre pour un héros alors qu'il est le vilain de l'histoire. hester devient veuve, endosse le rôle qui vient avec le titre. vêtue de noir, elle erre, retourne auprès de sa mère avec de l'argent. elle ne sait pas quoi en faire, qui voudra d'elle à présent ? le chagrin, ce n'est pas de la perte de celui qui s'est pris pour un dieu, c'est la perte de la sécurité, et il faut plusieurs mois pour qu'elle se remette, qu'elle secoue la tête et décide d'en faire quelque chose, au diable le reste du monde. sa mère vieillit, après tout, et elle est malade depuis quelques temps, elle tousse et ses os la font souffrir, alors hester l'assoie et lui dit qu'elle va s'occuper de l'auberge, qu'elle se repose, tout ira bien. et la rousse elle prends les choses en main, et elle est brillante, elle sait ce qu'elle fait, après tout elle a vécu là toute sa vie. tout le monde lui dit qu'elle ne peut pas, trop jeune, veuve, gamine, assied-toi. y'a même des acheteurs qui viennent et elle les rembarre les un après les autres. cette auberge est la sienne.

hiver 1737 •• c'était juste une question de temps, que le docteur lui dit en lui annonçant le décès de sa mère. doucement, pendant son sommeil, après une toux de trop. la maladie l'a emportée, la battante, et hester se retrouve seule. pendant quelques semaines elle essaie de combattre le chagrin et d'oublier sa solitude dans le travail, tentant de garder l'auberge en vie, mais plus personne n'y vient, que ceux qui ont pitié. alors hester ferme les portes, qu'on la laisse tranquille. elle n'a plus rien, plus personne, reste plus qu'une seule chose à faire. dépoussiérer le nom de dewitt et le reprendre, refaire sa vie. elle n'a que dix-neuf ans après tout, elle peut se réinventer, et c'est ce qu'elle va faire. elle embrasse la tombe de sa mère, enfile des vêtements confortable, glisse ses cheveux sous ce vieux chapeau, et mets le pied dans un navire pour la première fois de sa vie. le voyage est une révélation, l'odeur saline intègre ses pores et hester n'a jamais été aussi bien. c'est presque une déception quand elle arrive à blackraider bay des semaines plus tard, mais son objectif est clair : elle va retrouver son père.

hiver 1738 •• temps courant sur le forum. quelques mois maintenant qu'elle est là, dans ce nouveau monde, qu'elle essaie d'y trouver sa place. quelle déception quand elle a réalisé que personne ne veut d'une fille et encore moins d'une gamine, que devenir pirate ce n'était pas aussi facile que de le dire, et que papa il est moins drôle que dans les histoires. la réalité la rattrape, mais elle ne lâche pas prise. elle se bats, elle n'arrête pas. en attendant elle fait des petits boulots, par exemple travailler au marché de la ville pour vendre des fruits, elle s'ennuie mais elle guette les navires à l'horizon, qui sait, peut-être que l'un d'eux voudra bien d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 127
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    Mer 10 Jan - 1:45


va pas falloir salir mon nom, là.

_________________


There is no peace here, war is never cheap dear. Love will never meet here, it just gets sold for parts. You cannot fight it, all the world denies it. Open up your eyelids, let your demons run. ▲▼
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
never shall we die
messages : 126
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    Mer 10 Jan - 1:56

aucune confiance par ici Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 36
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    Mer 10 Jan - 2:04



elle est trop cute même si elle a l'air d'une petite peste
j'ai trop hâte de lire la suite
bienvenue parmi nous I love you

_________________

    they send me away to find them a fortune. a chest filled with diamonds and gold. the house was awake with shadows and monsters. the hallways they echoed and groaned. // HALSEY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
never shall we die
messages : 126
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    Mer 10 Jan - 9:59

hihi une peste, jamais
t'es trop cute, merci d'avoir pondu cette perle
j'espère que la suite te plaira en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
take what is ours
messages : 145
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    Jeu 11 Jan - 17:26

c'est parfait, j'adore la petite, arya va trop rigoler

tu es des nôtres !
toutes nos félicitations
Tu es enfin validé(e), bravo ! On espère que tu t'amuseras bien dans le coin et que tu auras beaucoup de plaisir à jouer parmi nous. I love you

Maintenant que le passage de la présentation est terminé, tu vas pouvoir intégrer ton personnage au jeu. Pour ce faire, n'hésite pas à visiter attentivement tous les liens donnés ci-dessous. Et n'oublie pas que si tu as besoin de quoi que ce soit, Dorian est là pour t'aider !

_________________

    there are monsters outside and they're waitin. there are vultures in line salivating and though it is dark in the dead of night, i never go down without a fight. the shadows are falling they're falling around me. i'm not afraid. // ▲▲▲
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
never shall we die
messages : 126
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    Jeu 11 Jan - 17:33


merci pour la validation I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (i stepped into an avalanche)    

Revenir en haut Aller en bas
 
(i stepped into an avalanche)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOSTIS HUMANI GENERIS :: A PIRATE'S LIFE :: LAY ABOARD LADS :: Fiches validées-
Sauter vers: